23 Février, 9 Février
Jour de départ
Argentine, Chile
Destination
Avancé
Niveau de difficulté

Il y a des raids incomparables, uniques et supérieurs où il ne faut pas seulement pouvoir avoir de la résistance physique, mais il faut avoir de la capacité de faire bivouac, de se laver avec l’eau dégelée, la sensibilité pour admirer le vol des condors, la tolérance aux autres pendant que l’on est loin de tout type de civilisation et que l’on fait un effort physique phénoménal pour battre les montées soutenues au milieu du paysage andine et pour descendre les cols vers le côté chilien. C’est l’étoile de MTB Tours…

VILLE DE DÉPART/ARRIVÉ Malargüe, Argentine / Curico, Chili
HEURE DE DÉPART 20hs départ de Buenos Aires
SERVICES INCLUS
Transport exclusif minibus pour 18 voyageurs avec TV et vidéo pendant le voyage
Transport de votre vtt
Guides bilingues, en permanence, avec des radios
Tous les repas compris sauf le repas au trajet de minibus.
Assurance médicale.
Camp organisé: les tentes, les réchauds, l’équipement de cuisine et la vaisselle
Deux véhicules d’appui au minimum, et guides et personnel à charge du groupe
Assistance mécanique et un VTT de réserve en cas de panne où cassure du VTT
Une nuit d’hôtel à Curicó et deux nuits d’hôtel à Malargüe (Arg). Chambre à deux ou à trois. Demandez nous pour une chambre single
Tous les transferts (Buenos Aires- Malargüe et Curico-Buenos Aires) et démarches à la frontière.
NON INCLUS
Les repas non détaillés dans le programme, billets d’avion et les taxes d’aéroport, les transferts non détaillés dans le programme, les pièces mécaniques, et les dépenses personnelles ne sont pas inclus dans le prix de la randonnée
Location du VTT

Des informations complémentaires

LieuCurico, Malargüe
Durée9 jours
DateJanvier, Février, Mars

C’est un Raid VTT que traverse les Andes depuis “Malargüe”en Argentine vers “Curico” Chili, à travers le “Paso Vergara”.

Départ vers Malargüe dans la soirée. On se retrouverá dans notre bureau dans le quartier de Belgrano, à Buenos Aires. Si vous avez decidé prendre un vol, il faut le faire le samedi et vers San Rafael, une ville qui reste à 180km de Malargüe. (Vol et transfert ne sont pas inclus). Nous pouvons vous arranger le transfer entre San Rafael et Malargüe.

1

Jour 1

On arrive dans la soirée à Malargüe et on profite de temps livre pour connaître et rester. Nuit à l’hotel (inclus) et dîner (pas inclus).
2

Jour 2: Malargüe-Portezuelo de Carqueque

Après le petit déjeuner et après recevoir une explication informatif sur la randonnée, on commence à pédaler la première étape pour se “chauffer” et s’adapter au long de 42km, dans la Route « Portezuelo del Carqueque ». C’est le commencement du “ripio”: mélange de terre et petites pierres. Au début le chemin est large et monte doucement, et nous avons la montagne « Torrecillas » de plus de 3.770 mètres toujours à droite. Au kilomètre 22 on passe près d’une formation géologique connue comme « Castillos de Pincheira » et peu après on profite du premier piquenique dans le « Puesto de Doña Esperanza ». Ici commence le service de repas du Défi des Andes. Après déjeuner on commence à monter et le paysage change de une manière monumental: Les montagnes changent leurs couleurs grâce au minéraux comme le plâtre et on commence à traverser des petites rivières de dégel pendant que on suive le chemin peu à peu plus étroit. Après avoir montée 500 mètres sans repos on arrive au campement situé au coté du chemin dans un endroit qui s’appelle « La Valenciana ». Nous nous y installerons, nous préparerons les vtt pour la journée suivante, et on profite la rivière pour nous laver. La température peut atteindre les 30° C pendant la journée, et descendre à 5° C pendant la nuit.  45 km – 1000 mètres en montée.
3

Jour 3: Portezuelo de Carqueque- Puesto de Don Beno Forquera

C’est la 2ème étape de la traversée des Andes et on se réveille dans un environnement montagneux de rêve. Après le petit déjeuner et démonter les baraques, nous partons chercher le sommet de la randonnée à 2.800 mètres sur le niveau de la mer. Dans le kilomètre treize de la journée et après s’être battu avec le vent et la montée, on réussit à arriver au point le plus haut du voyage. Depuis la, il n’y a qu’à descendre jusqu’ le stop du midi. Il y a toujours la liberté de pédaler à leur propre rythme, c’est-à-dire, que ceux qui pédalent avec un bon rythme peuvent aller en avant, et ceux qui veulent peuvent rester en arrière pour tirer des photos, pédaler plus doucement… Il y a deux au moins deux véhicules d’appui: un minibus va toujours derrière le groupe avec toutes les affaires personnelles et l’autre ira devant tout le monde pour préparer les camps et repas. Toutes les étapes sont divisées en deux pour pouvoir déjeuner. Après avoir déjeuné on continue vers le campement. Pendant la soirée on retourne à monter jusqu’ arriver à un belvédère incroyable que nous permet regarder le Mt. Campanario au sud, la vallée de la « Rivière Grande » 600 mètres au dessus, le Volcan Peteroa et le « Glacier del Azufre » au Nord. La descente vers la rivière est la récompense pour les vététistes fatigues pour la rigueur de la montagne.
On arrive au « Puesto de Don Beno Forquera » ou on dînera un typique “Asado”des Andes, grillé. 46km – 1000 mètres en montée
4

Jour 4: Puesto de Don Beno Forquera - Glaciar del Azufre

Tôt le matin, on commencera une des plus incroyables étapes de cette traversée. Peu à peu on commencera à faire face au plus dur des Andes, avec des montées escarpées, des rivières et des ruisseaux de dégel à traverser avec nos vélos, ayant du vent de face et pas d’ombre… Sur notre chemin nous passerons à côté de gisements de pierres volcaniques noires et de pierre ponce, cendres durcies d’éruptions volcaniques… La récompense est à la fin de la journée, après 52km, ayant vu les pics neigés -notamment celui du mont Planchón- on arrive au camp qui fait face à un glacier et que se trouve très près du volcan Peteroa, qui était en activité dans les années 90. 52km – 1145 mètres en montée – 455 mètres en descente.
5

Jour 5: Glaciar del Azufre - Río Teno

Face à cette étape il y a une grande excitation puisqu’on passe le dernier point de la frontière argentine -après avoir fait 9 kilomètres nous arrivons au contrôle de la Gendarmerie argentine, et à une altitude de 2465 mètres- et on entre au Chili pour commencer le descente attendue: l’une des plus splendides que l’on puisse faire en VTT, un “escargot” qui nous invite à la vitesse contrôlée, tout en étant entourés de montagnes et tournants en zig-zag. Le panorama ne peut pas être mieux! Nous déjeunerons et entrerons au Chili à San Pedro, pour continuer plus tard avec la descente accompagnés par la rivière Teno, à droite. Peu après on campera sur la berge du Teno. 42km – 420 mètres en montée – 1620 mètres en descente.
6

Jour 6: Río Teno - Curicó

Cette dernière étape du Défi Andes, qui continue à nous mener en descente, est une autre étape des plus dures dûe au nombre de kilomètres et au chemin en “tôle ondulée”. Le départ se fera tôt pour pouvoir jouir de la piscine de l’hôtel où nous logerons. Le paysage à changé complètement: la sécheresse et aridité argentines ont laissé la place à des sapins, à des montagnes couvertes de vert, à des rivières chargées d’eaux blanches qui sont employées pour la pratique professionnelle de canotage et “rafting”. Après avoir passé par “Los Queñes”, nous nous approchons de l’asphalte, méprisé auparavant, pour faire les derniers 14 kilomètres vers Curicó de façon plus relax… En arrivant à l´hôtel, nous déjeunerons et fêterons avec du champagne la fin de notre effort et prouesse d’avoir traversé la Cordillère des Andes. Après-midi libre, piscine  et dîner à l’hôtel. 68km – 420 mètres en montée – 1420 mètres en descente.
7

Jour 7: Adios Curicó

Finies les étapes de cyclisme, on departerá vers Malargüe (Arg) par le col Pehuenche. Si vous voulez aller vers Santiago de Chile, on règle le transfer pour vous. On vous conseille de rester dans un hôtel, profiter de la ville et utiliser l’aeroport de Santiago pour retourner à votre pays.
8

Jour 8: Départ vers Buenos Aires

On départ le matin vers Buenos Aires pour arriver dans la soirée. Il faut penser à 16 heures dans la route.

Revues précédents

5 based on 1 review
May 24, 2016

Mariano, saches que nous avons pris un énorme plaisir à y participer et il n’est pas impossible que tu nous revois l’an prochain. Je suis en train d’écrire le compte rendu de notre voyage que je ne manquerai pas de t’envoyer. Meilleurs amitiés à toi et à ton équipe.
Simone et Jean Pierre

Laisser un revue

Rating