5 Janvier, 9 Mars
Jour de départ
Argentine
Destination
Avancé
Niveau de difficulté

C’est une des nouvelles randonnées de MTB Tours, un voyage incroyable et plein de contrastes qui commence très près du Volcan Domuyo, la montagne la plus haute de la Patagonie, pour finir à Los Angeles, la capital de la huitième région de Chili. La montée défiante aura des prix: La longue descente vers Chili, les campements sous le ciel noir des Andes, les pics neigés du volcan “Antuco” et “Sierra Velluda” et le paysage isolé et désertique, nous ferons rêver et nous transporter…

VILLE DE DÉPART/ARRIVÉ Chos Malal, Argentine/ Los Angeles, Chili
HEURE DE DÉPART 20hs départ de Buenos Aires
SERVICES INCLUS
Transport exclusif minibus pour 18 voyageurs avec TV et vidéo pendant le voyage
Transport de votre vtt
Guides bilingues, en permanence, avec des radios
Tous les repas compris sauf le repas au trajet de minibus.
Assurance médicale
Camp organisé: les tentes, les réchauds, l’équipement de cuisine et la vaisselle
Deux véhicules d’appui au minimum, et guides et personnel à charge du groupe
Assistance mécanique et un VTT de réserve en cas de panne où cassure du VTT
Une nuit d’hôtel à Chos Malal, une autre à Neuquen (Arg) et une autre à Los Angeles, (Chili). Chambre à deux ou à trois. Demandez nous pour une chambre single
Tous les transferts (Buenos Aires- Malargüe et Curico-Buenos Aires) et démarches à la frontière.
NON INCLUS
Les repas non détaillés dans le programme, billets d’avion et les taxes d’aéroport, les transferts non détaillés dans le programme, les pièces mécaniques, et les dépenses personnelles ne sont pas inclus dans le prix de la randonnée
Location du VTT

Des informations complémentaires

LieuChos Malal, Los Angeles
Durée9 jours
DateJanvier, Février

C’est un Raid VTT que traverse les Andes depuis “Chos Malal”en Argentine vers “Los Angeles” Chili, à travers le “Paso Pichachen”.

Il s’agit d’un vendredi durant l’après-midi, en voiture de Buenos Aires à partir du lieu fixé pour le départ. Si vous voyagez en avion ou en bus, vous devrez arriver à Chos Malal pendant la journée du samedi afin de pouvoir rejoindre le groupe. L’aéroport le plus proche est celui de Neuquén (380 km) et nous pouvons nous occuper du transfert à Chos Malal (transfert et vol non inclus).

1

Jour 1

On arrive après 20hs de voyage à Chos Malal. On a du temps libre pour connaître la ville, préparer les vélos et se reposer. Nuit d’hôtel (inclus) et dîner (non inclus).
2

Jour 2: Chos Malal - Huinganco

Après avoir pris le petit déjeuner et avoir reçu une causerie générale du voyage et de sa logistique, nous commençons à pédaler de Chos Malal jusqu’au nord-ouest en quête de la Cordillera del Viento. À quelques kilomètres du départ, avec vue sur le volcan Domuyo, et ses 4700 mètres au-dessus du niveau de la mer, il est le plus élevé de la Patagonie et constitue une icône pour toutes expéditions de trekking à la quête du sommet. La route pavée grimpe lentement vers le point déjà choisi pour le déjeuner, soit à 44 km, et d’où par la suite se transforme en gravier. Dans l’après-midi les ascensions continueront, le paysage de pins et de montagnes vous invitent à profiter de la descente finale vers Huinganco ; une villa estivale située à côté de la rivière Neuquén, et d’où finalement nous camperons. Le cycliste doit s’attendre à trouver une grande amplitude thermique : la température est élevée durant le jour et descend pendant la nuit ; des journées avec vent et parfois avec sol sableux.
61,65 km – 1375 mètres d’ascension
3

Jour 3: Huinganco - Río Reñil Leuvu

Dans la deuxième étape de la traversée de la Cordillère des Andes, nous sortons à partir de Huinganco, en passant quelques kilomètres par Andacollo. Tout au long du voyage, il y a deux véhicules de soutien : un  minibus qui roule toujours derrière le groupe avec tous les effets personnels, le support mécanique et un refroidisseur d’eau pour s’hydrater, de plus il  y a la remorque qui devance afin de préparer le campement et les repas. Après avoir traversé Andacollo et le fleuve Neuquén, nous continuons en direction sud-ouest sur une route de gravier dans un paysage semi désertique, nous permettant ainsi de voir les montagnes enneigées à l’horizon. Nous allons monter et descendre de vallée en vallée, toujours en contact avec les rivières de Neuquén, Nahueve, Lileo jusqu’à finalement arriver aux rives du fleuve Reñil Leuvú, et de là, nous camperons. 43km – 968 mètres d’ascension
4

Jour 4: Río Reñil Leuvú - Cajón del Pichachen

Après avoir pris le petit déjeuner et désarmer le campement, nous commençons à pédaler vers le Cerro Moncol, direction ouest, en suivant le cours du fleuve Reñil Leuvú. Le paysage commence à changer, par moment le sol prend la couleur sombre de sable volcanique, nuancé de divers verts de la végétation qui nous entoure. Ce sera une journée de nette ascension. Après 26 km, nous arriverons au poste de la gendarmerie argentine où nous ferons les formalités d’immigrations et douanières afin de sortir du pays. Après le déjeuner nous apercevrons le Cerro Moncol ainsi que les forêts de lengas*, et différents vallons ou vallées. À la fin de l’étape, nous nous reposerons, ce qui nous servira pour l’effort final. 37,5km – 960 mètres d’ascension
5

Jour 5: Cajón del Pichachen - Sierra Velluda

Ce jour-là nous commençons l’une des étapes les plus incroyables de la traversée! Lentement, nous commençons l’ascension finale sur un sol teint de noir aux racines de sable volcanique, faisant face au vent, aux montées, en espérant avec envie d’atteindre la frontière entre les deux pays, où l’on rencontrera le repère de démarcation. Après presque neuf kilomètres d’ascension, nous arriverons finalement au sommet de la colline. Aucun mot pour décrire la scène : nous verrons le cône impeccable et parfait du volcan Antuco (2985m.snm) en activité jusqu’en 1853, et aussi l’imposant et toujours Sierra Velluda (3865m.snm), ancien volcan dont les glaciers entraînent différents sédimentations, donnant ainsi différentes nuances à la Lagune verte et aux rivières qui se jettent dans le fleuve La Laja. La descente est le cadeau de la Cordillère des Andes pour les cyclistes fatigués, et ce, jusqu’à l’arrivée du déjeuner et le contrôle des carabiniers du Chili, pour finalement rentrer au pays. Camping à côté du volcan Sierra Velluda.
37,5km – 890 mètres d’ascension
6

Jour 6: Sierra Velluda - Campamento Río Rucúe

Le matin nous ferons le tour de l’incroyable volcan Antuco à l’est et au nord, et nous apercevrons le lac La Laja. La difficulté sera élevée parce que la route a beaucoup de sable volcanique, ce qui pourra obliger les cyclistes à marcher le long de leur vélo durant plusieurs tronçons. Cette étape est d’une grande excitation, comme nous avons commencé la descente finale vers le Chili, une grande descente immémoriale pleine de paysages, dans laquelle nous verrons la transformation de la végétation de montagne, dans celle de la forêt tropicale: cyprès, radales, lengas et coihues. Après trente et un kilomètres nous perdons plus de six cents mètres pour finalement rencontrer un début d’asphalte définitif. Le long du Río Laja qui nous accompagne sur notre droite, nous passerons par Antuco, le premier village et contact avec la civilisation. Peu de temps après, nous arriverons au campement dans le Río Rucue, où nous passons le reste de l’après-midi, profitant ainsi de la rivière pour nous rafraichir.
60km – 635 mètres d’ascension
7

Jour 7: Campamento Río Rucúe - Los Ángeles

Après le petit déjeuner, nous entamons la dernière étape de la traversée, poursuivant une descente en douceur sur un sol d’asphalte. Le paysage a changé de façon spectaculaire, depuis le paysage montagneux laissé derrière, et nous rencontrons un paysage très humide et vert, le résultat de l’influence de l’océan Pacifique et qui, entraîne l’existence d’une vaste et large zone rurale. Comme nous sommes dans une banlieue, nous redoublons de précaution et pédalons à une vitesse modérée. Nous avons fait les cinquante derniers kilomètres jusqu’à notre arrivée à l’hôtel, où nous déjeunerons et célébrerons avec champagne nos efforts et nos réalisations en traversant la Cordillère des Andes. Nous avons chargé la remorque avec nos vélos et profitons de la détente et du repos dans le jardin et la piscine de l’hôtel. Dîner de clôture à l’hôtel. 51km – 178 mètres d’ascension
8

Jour 8: Adios Los Angeles

Terminée l’étape de cyclisme. Départ le matin jusqu’à Neuquén. Quiconque cherche à voyager au Chili peut tirer avantage des différentes connexions aériennes, ou via le bus à partir de la ville de Los Angeles. Ceux qui reviennent en Argentine continueront jusqu’à Neuquén par le passage “Pino Hachado” en minibus. La nuit tombe, après avoir parcouru près de 600 km et passé environ 12hs dans le minibus jusqu’à la ville de Neuquén. Celui qui veut voler de Buenos Aires à Neuquen peut prendre l’un des vols disponibles du dimanche.
9

Jour 9: Départ pour Buenos Aires

Arrivée à Buenos Aires à 23.00hs au même endroit où le départ s’est fait.

Revues précédents

Il n'y a pas de commentaires

Laisser un revue

Rating